Point de situation

Désolé, cet article est seulement disponible en Frantsesa.

Pour faire face à la circulation épidémique et à la cinquième vague, de nouvelles mesures entrent en vigueur.

 

Dépistage

  • L’ensemble des personnes, vaccinées ou non, sont invitées à se faire tester dans les heures précédant les moments de fête.

Vaccination

  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans depuis le 22 décembre 2021.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès cinq mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19. A compter du 3 janvier, le rappel pourra être effectué à partir de 4 mois depuis la dernière injection.

 

« Pass sanitaire »

  • Les personnes de 65 ans et plus et les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen doivent justifier d’un rappel vaccinal pour que leur « pass sanitaire » soit prolongé.
  • Les personnes de 18 à 64 ans ayant eu leur dernière dose de vaccin avant le 17 juin devront avoir fait leur rappel au 15 janvier pour que leur « pass » ne soit pas désactivé, puisqu’elles auront passé à cette date les délais de 5 mois pour être éligibles au rappel et de 8 semaines pour réaliser ce rappel.
  • Seuls les tests PCR et antigéniques datant de moins de 24 heures seront des preuves constitutives du « pass sanitaire ».
  • Un projet de loi sera soumis au Parlement début janvier pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » et durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

 

Gestes barrières

  • Le port du masque est obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.
  • Les gestes barrières devront être scrupuleusement respectés pendant les fêtes de fin d’année : éviter les embrassades, porter le masque, aérer régulièrement les lieux clos, etc. Il est, par ailleurs, recommandé d’éviter les grands rassemblements : moins on est nombreux, moins on prend de risques.

Rassemblement

  • Les préfets interdiront les regroupements sauvages, la consommation d’alcool sur la voie publique et inviteront les municipalités à renoncer à l’organisation de grands rassemblements sur la voie publique, notamment les feux d’artifices ou les concerts, lorsqu’ils ne permettent pas le respect des gestes barrières.Les cérémonies de vœux et les moments de convivialité ne devront pas avoir lieu.
    211221-AP portant interdiction temporaire de cession et utilisation petards artifices dans le département
    Info_Maires_MesuresDeFreinageCovid19
    20211224 arrêté alcool et denrées alimentaires VP
  • Loisirs

    • Les discothèques ont interdiction d’accueillir du public jusqu’au 6 janvier 2022 inclus. Cette interdiction s’applique jusqu’à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.
    • Limitation des rassemblements festifs dans la sphère privée.
    • Concernant les manifestations et événements extérieurs, par exemple les marchés de Noël : évolution des protocoles, sous le contrôle des préfets, pour que la consommation de produits alimentaires soient strictement encadrées.

     

    Milieu professionnel

    • Instauration de 2 à 3 jours de télétravail par semaine lorsque c’est possible.
    • Limitation des réunions en présentiel.
    • Report des cérémonies de vœux, pots de départs…

     

    Déplacements

    • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu’elles arrivent d’un État membre de l’Union européenne, d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
    • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l’ajout d’une classification pays « rouges écarlates ».